JOURNÉE DES JEUNES PAYSANS

Journée des Jeunes Agriculteurs, à Ruppoldsried BE

Le 4 septembre 2022, environ 180 membres de la jeune génération des agriculteurs se sont réunis pour une Journée Nationale des Jeunes Agriculteurs.

Un team très engagé de jeunes et joyeux couples a eu cette journée à cœur et l’a organisée pour une jeune génération qui veut assumer la responsabilité de son avenir. La ferme de Daniel et Sonja Wyss, à Ruppoldsried BE était le lieu idéal pour cette rencontre et la garderie organisée pour les enfants a confirmé la présence de familles en bonne santé!

Aux côtés de ce team, Philippe et Jaël Hoffer de Moudon, grâce à leur bilinguisme, ont assuré l’animation de cette belle journée de manière exemplaire.

Le thème principal de la journée « nous avons de l’espérance » a été repris dans son intervention par Andreas Keller, l’initiateur de la Conférence des Paysans. En évoquant l’histoire du Mouvement des Paysans, celui-ci a encouragé les personnes présentes à considérer Dieu comme le Créateur et à agir et travailler ensemble avec Lui en tout ce qui concerne leurs fermes. Les cours de ces domaines devraient être des lieux de louange, a-t-il proclamé : Dieu laissera alors Sa force et Sa bénédiction y couler. L’espérance permet aussi la réconciliation entre les générations et tous ensemble nous pourrons maitriser les grands défis de cette époque.

Les diverses contributions des plus jeunes ont confirmé ce message ainsi que les nombreuses rencontres pleines de joie et les nouvelles prises de contact ont démontré un avenir plein d’espoir. Avec cette journée, la jeune génération d’agriculteurs a pris une place importante dans le Mouvement de la Conférences des Paysans.

Alois Burger

LA JEUNE GÉNÉRATION

Il y a treize ans maintenant que nous sommes en route dans un mouvement en faveur des paysans chrétiens. Nous avons l’intention de donner plus d’espace à la jeune génération. Ils ont déjà participé à l‘une ou l’autre de nos Conférences des Paysans, aux rencontres de jeunes agriculteurs ou écouté nos retransmissions sur YouTube et il est temps maintenant que nous leur laissions prendre la parole plus souvent.

Lors de la rédaction de la Lettre de Nouvelles des Paysans du printemps 2021, nous avons posé quatre questions concernant leur avenir, à quelques jeunes agriculteurs et jeunes agricultrices Nous aimerions partager avec vous quelques extraits des réponses que ces jeunes hommes et jeunes femmes nous ont données.

Nous vivons à une époque de changements rapides, avec lesquels il semble de plus en plus difficile de rester dans la course. La jeune génération se trouve confrontée à de grands défis. Avec eux et en tant qu’aînés, nous voulons envisager l’avenir avec une pleine espérance. Dieu est celui qui encourage et IL se tient à nos côtés.

Comment aimeriez-vous vous réunir et vous rencontrer avec ceux qui ont les mêmes préoccupations (idées) que vous?

  • Nous aimerions cultiver des relations avec des personnes partageant les mêmes idées, dans une attitude ouverte.
  • Nous aimerions être avec des personnes partageant la même tranche de vie que nous.
  • Un dimanche nous avons vécu un moment très fort lors de la marche de prière et aussi lors des rassemblements dans les différentes fermes.
  • En cultivant l’amitié lors des rencontres de groupes de prière des paysans.
  • Lors d’un culte dans une ferme et lors de groupes de prière des paysans.
  • L’encouragement à participer aux groupes de prière des paysans fortifie les « capacités de persévérance »

Comment pourrions-nous vous encourager en tant que personne ou en tant que mouvement de la jeune génération ?

  • Lorsque nous pouvons nous soutenir mutuellement, en particulier dans des situations d’urgence.
  • Par une communication ouverte, une compréhension mutuelle, de la générosité et une vision partagée.
  • Il est important de garder la foi et de pouvoir grandir dans la confiance en Dieu.
  • Il y a une espérance pour ces temps de turbulence, aussi dans la communion avec Jésus.
  • Nous voulons nous entraider à sortir de la solitude.
  • Être ensemble avec d’autres chrétiens est un grand encouragement.
  • Cultiver les relations se fait dans le partage des expériences et du témoignage
  • Je suis encouragé, par exemple, lorsque je reçois un verset biblique qui m’interpelle et/ou par un soutien dans la prière.

Qu’est-ce qui est important pour toi dans la cohabitation avec l’ancienne génération ?

  • Il y a un immense potentiel de bénédiction dans la coexistence avec les différentes générations.
  • Nous pouvons beaucoup apprendre d’eux grâce à des échanges et à une planification régulière. De cette façon, nous manifestons aux parents une certaine appréciation et un sentiment d’appartenance.
  • Nous nous respectons.
  • Nous voulons écouter les expériences, les conseils et les actions de la génération plus âgée. Se questionner mutuellement est très important.
  • Cela fait du bien d’écouter la narration d’histoires réelles de vie de la part de l’ancienne génération.

Quelle est votre préoccupation la plus importante pour survivre en tant que famille chrétienne d’agriculteurs?

  • Que l’appréciation et le maintien de la communication puisse se vivre dans la famille.
  • Que Jésus soit au centre de nos relations et de la ferme, luttant pour nous plutôt que de lutter avec nos propres forces.
  • Que malgré tout le travail, je puisse garder au quotidien la présence de Dieu dans mon cœur, que je puisse être fortifié par Lui et que je puisse vivre et agir selon Son plaisir.
  • Que je puisse transmettre notre vie chrétienne à nos enfants.
  • Que nous puissions rester conscients de notre position en tant que collaborateurs de Dieu. Que nous puissions nous préparer pour des temps encore plus difficiles.
  • Que dans notre vie, nous puissions plus que survivre. Que nous puissions vivre comme une famille paysanne chrétienne et être ‘lumière’ dans notre quotidien.

geerdet
Andreas Keller
(Livre) CHF 21
(eBook) CHF 17.50

Für mein Bestes
Andreas Keller
(Livre) CHF 15
(Livre audio) CHF 17

Père
Geri Keller
(Livre) CHF 22
(Livre audio) CHF 22